Collages 1994 – 1996

Tout de mon travail actuel est déjà présent dans cette série avec cette même liberté du trait qui structure l’espace pictural et une couleur qui apparaît sous forme de collages arrachés à des travaux sur carton de plus grande dimension. Mon geste d’alors était quelque fois de conserver des morceaux de grands dessins déchirés où de mettre de côté les supports en carton qui me servaient de palette pour les réutiliser de façon brute par collage, comme autant de fragments de mémoires pour alimenter le travail à venir.

“Jamais je ne perdrai cet émerveillement du langage”
Aragon – “Les Poètes” Ed Gallimard

Série de 35 collages.